Faire disparaitre les taches brunes disgracieuses, combattre l’acné, retrouver un teint lumineux et gommer les rides et autres outrages du temps : les huiles essentielles sont des alliées naturelles pour agir contre les effets du temps et avoir une belle peau. Voici notre sélection d’huiles essentielles favoris pour retrouver bonne mine et teint rayonnant, à employer généralement diluées et en respectant la une stricte posologie pour profiter de leurs puissants actifs.

Huile essentielle de Camomille

L’huile essentielle de camomille était déjà employée dans l’Antiquité. Elle est réputée pour hydrater les peaux sèches. On la reconnait facilement à sa couleur bleue due à sa teneur en chamazulène (2,3 à 10%). On trouve de l’huile essentielle de camomille allemande et de l’huile essentielle de camomille romaine. Les deux sont des matricaires, mais leurs molécules sont de constitution et de taille différentes et elles possèdent des propriétés plus adaptées à certains applications. En soin de beauté, on privilégie l’huile essentielle de camomille allemande. Elle est employée pour :  

  • Apaiser les peaux sensibles et irritées (feu du rasoir)
  • Purifier les peaux à tendance acnéique
  • Hydrater les peaux atopiques
  • Blondir les cheveux (shampoings, eau de rinçage)
  • Activer le bronzage dans les gels anti-solaires.

On peut l’employer en la diluant dans une huile végétale, en la mélangeant à un soin capillaire ou en association

Astuce : Pour obtenir des reflets dorés ou des cheveux plus blonds, on peut ajouter 3 gouttes d'huile essentielle de camomille allemande à 2 gouttes d'huile essentielle de citron au shampoing. On laisse poser quelques minutes et on rince abondamment.  

Huile essentielle de cèdre de l'Atlas

Un parfum doux et boisé caractérise l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas. Tonique, drainante et lipolytique pour les systèmes lymphatique et veineux, le cèdre de l'Atlas aide à traiter :

  • la cellulite et la peau d’orange
  • la rétention d’eau
  • les problèmes capillaires, l’alopécie, les pellicules et la revitalisation du cuir chevelu (cheveux abimés, chutes de cheveux)

Une huile essentielle de cèdre de l’Atlas de qualité doit contenir des Sesquiterpènes (50 à 85 %), des Cétones (7à 15%) et des Sesquiterpénols. L’huile de cèdre s’emploie toujours diluée. La proportion recommandée est de mettre 1 goutte d’huile essentielle de cèdre dans 4 gouttes d’huile végétale.

Attention : on déconseille son emploi chez la femme enceinte, l’enfant de moins de 10 ans et les personnes sujettes à l’épilepsie. 

Huile essentielle de Ciste

Précieuse huile essentielle de ciste ! Obtenue à partir d’un petit arbrisseau à la floraison éphémère, elle est très employée en cosmétologie pour ses qualités :

Très concentrée en terpènes, elle peut irriter la peau et doit être diluée dans une base (huile végétale) avant d’être appliquée sur la peau. Ses qualités astringente, réparatrice et raffermissante aident à prévenir le vieillissement cutané, traitent les gerçures, l’acné rosacée et la couperose.

Posologie recommandée : 2 % dans une crème de soin pour le visage, les mains ou un lait pour le corps. 1 goutte d'huile essentielle de Ciste mélangée à 4 gouttes d’huile végétale en application simple.  

A noter : l’huile essentielle de ciste est produite différemment en fonction de son pays d’origine. Ces différences de traitement influent sur ses propriétés et le taux de concentration des actifs. Une plus forte concentration en camphènes lui confèrent une action anstispasmodique plus importante tandis qu’une plus présence d’alpha-pinène  augmentera ses propriétés vasoconstructrices.

Huile essentielle de géranium rosat

Le parfum délicat du géranium rosat séduit et convainc immédiatement de l’employer pour des soins de la peau. Très connue pour éloigner les moustiques, l’huile essentielle de géranium rosat est très appréciée pour ses qualités :

  • Cicatrisantes
  • Anti-oxydantes
  • Antifongiques
  • Tonifiantes

Acné, mycoses, rides, vergetures, l’huile essentielle de géranium contenant du géraniol et du citronellol qui s’attaquent à tous ces maux qui endommagent la peau et les ongles. Ces deux alcools monoterpéniques sont très indiqués pour traiter les peaux mixtes et grasses, le vieillissement cutané ou une mauvaise circulation sanguine.

L’huile essentielle de géranium rosat s’emploie diluée dans de l’huile végétale ou intégrée à une crème pour le visage ou un lait pour le corps.  

L’huile essentielle de géranium rosat s’emploie dans une proportion de 20% pour 80% d’huile végétale. Elle peut aussi être associée à d’autres huiles essentielles comme la ciste et l’hélichryse pour un soin de beauté contre les rides.  

Attention : La concentration d’agents allergènes étant importante, il est recommandé de tester l’huile essentielle pure en l’appliquant au creux du poignet pour déceler une éventuelle réaction. 

Huile essentielle d'hélichryse italienne (ou Immortelle)

L’hélichryse (Helichrysum italicum) est plus connue sous le nom d’ « immortelle ». Les Grecs dans l’Antiquité l’utilisaient déjà pour réaliser des baumes et des crèmes de beauté et la reine Elisabeth II l’a choisie comme ornement de sa couronne en 1952. Après 70 ans de règne, difficile de dire que cela ne fonctionne pas !  L’huile essentielle d’hélichryse est employée en aromathérapie pour soigner les bleus et les rougeurs à tel point que ces qualités lui valent le surnom « d’huile du boxeur ». Astringente, drainante et tonifiante, ses actifs agissent sur la circulation sanguine et s’avèrent indiqués pour traiter :

  • les vergetures,  
  • la couperose et les rougeurs,  
  • les rides,
  • les problèmes d’acné rosacée.  

Pour traiter une couperose, on peut ajouter 1 à 2 gouttes à une cuillère à café d'huile végétale (rose musquée du Chili par exemple) ou une crème de soin et appliquer en massage sur la partie du corps concernée ou sur le visage.  On peut aussi l’associer à de l’huile essentielle de lavande pour calmer des irritations cutanées.  

Attention : Les personnes sous traitement anticoagulant ou souffrant de phlébite ne doivent pas employer l’huile essentielle d’hélicryse italienne. Elle n’est pas conseillée aux enfants et aux femmes enceintes. 

Huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande est la plus utilisée et devrait faire partie du kit de base des huiles essentielles pour soigner les petits bobos dans la pharmacie. Son parfum n’est pas étranger à la renommée de l’huile essentielle de lavande, connue pour ses qualités apaisantes, régénérantes et répulsives sur les insectes (moustiques, mites et poux). Elle purifie la peau, calme les brûlures et les irritations après un coup de soleil ou une piqure d’insecte.

L'huile essentielle de Lavande vraie s’emploie  pour traiter :

  • Les peaux à tendance acnéique et les petits boutons  
  • Les démangeaisons, les piqûres d’insectes, les poux
  • Les peaux irritées par un coup de soleil, une brûlure ou le feu du rasoir  

L’huile essentielle de lavande ne s’utilise jamais pure, mais toujours en dilution dans une huile végétale ou mélangée à raison de 2% avec une crème ou un lait pour le visage ou le corps.

On peut associer l’huile essentielle de lavande à l’huile essentielle d’ylang-ylang pour lutter contre la chute de cheveux ou à l’huile essentielle de camomille pour apaiser la peau. 

L'huile essentielle de rose de Damas

L’huile essentielle de la rose de Damas est incontournable en aromathérapie pour fabriquer des soins pour la peau. Son parfum sucré et fleuri est très prisé en parfumerie. En aromathérapie, on retient ses qualités toniques et régénérantes. Sa forte concentration en citronellol, géraniol et nérol favorisent le resserrement des tissus et aident à lutter contre les rides et les ridules.    

On emploie l’huile essentielle de rose de damas pour traiter :

  • Les rides
  • La couperose
  • Les vergetures  

On peut ajouter une goutte d’huile essentielle de rose de Damas dans une noisette de crème hydratante pour éliminer la couperose ou l’ajouter à de l’huile végétale (1 goutte pour 20) pour une crème anti rides « maison ».   

Huile essentielle d'ylang-ylang

Le parfum puissant de l’huile essentielle d’ylang ylang est envoutant. Tellement que son odeur fleurie et jasminée aurait des vertus aphrodisiaques. A Tahiti, les vahinés la mélange à de l’huile de coco avant d’en imprégner leur chevelure pour se rendre irrésistibles. Mais en aromathérapie, elle est appréciée, entre autres, pour les soins capillaires. On emploie ses qualités astringentes pour :

  • Tonifier et faire briller les cheveux mous, fragiles, abîmés
  • Réguler la séborrhée
  • Activer la circulation sanguine si on n’a pas d’huile de géranium rosat

On peut l’intégrer à une crème de beauté ou une huile végétale pour un soin du corps, sinon l’associer à des huiles essentielles de cèdre de l’Atlas, de pamplemousse et de sauge sclarée en cas de chute de cheveux. Plusieurs qualités d'huile essentielle d'Ylang Ylang sont proposées. Elles possèdent toutes des propriétés physico-chimiques différentes selon le niveau de distillation des fleurs. L'Ylang Ylang Extra, qui est aussi la plus chère, est employée par les parfumeurs tandis que l'Ylang Ylang Totum qui contient toutes les molécules aromatiques de la plante, la rendent plus indiquée pour un emploi thérapeutique.

Produit ajouté à la liste de souhaits

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et contribuer à nos efforts de marketing. Pour plus d’informations sur les différents cookies que nous utilisons ou pour modifier vos préférences et vos paramètres

Plus d'informations