Le stress, l’anxiété et la dépression sont trois manifestations psychiques sources de préoccupation. De nombreux travaux ont été réalisés pour mieux savoir comment elles se manifestent, pourquoi, et, surtout, comment les traiter. Ces trois troubles psychiques ont un point commun : ils perturbent l’état mental comme physique des personnes qui en souffrent. Cependant, chacun de ces troubles a sa spécificité, d’où l’intérêt de les étudier un par un.

Doctoshop vous accompagne pour en savoir plus sur ces trois manifestations psychiques pouvant occuper une grande place de notre quotidien.

Tout savoir sur le stress

Le stress est parfois apprécié : il permet d’être plus concentré, plus motivé ou d’être plus rapide. Il peut être cependant aussi néfaste lorsqu’il devient chronique.  

Qu’entend-on par stress ?

Le stress est une réaction totalement normale de l’organisme. Notre corps le suscite de manière automatique pour mieux s’adapter à l’environnement.

Le stress devient cependant parfois pathologique. Les réactions physiologiques et psychologiques qu’il suscite sont alors gênantes. Ces manifestations sont souvent :  

  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • des sueurs ;  
  • de l’inquiétude ;  
  • des troubles du sommeil.  

À plus long terme, le stress est néfaste pour l’organisme. Il favorise l’apparition de fatigue et de certaines maladies, comme les maladies cardio-vasculaires. Lorsqu’il dure plusieurs semaines, mois ou années, il est appelé stress chronique. Le stress plus ponctuel, le stress aigu, n’est quant à lui pas néfaste.  

Quelles sont les causes du stress ?

Les causes du stress sont beaucoup étudiées et assez bien identifiées.  

Certains événements de la vie sont particulièrement sources de stress. Il s’agit, dans l’ordre :  

  • de la mort du conjoint ;  
  • du divorce ;  
  • d’une séparation conjugale ;
  • d’un emprisonnement ;  
  • du décès d’un proche parent.  

Certains événements plutôt qualifiés d’heureux sont cependant aussi sources de stress : une naissance, un mariage, ou encore une grossesse. Tout ce qui touche à la famille, au travail, à l’argent, à la liberté, peut donc être source de stress.

Lorsque l’être humain vit un de ces événements, son corps réagit biologiquement et psychiquement. Ces réactions sont liées à notre héritage évolutif : le stress permettait à nos ancêtres d’être au maximum de leurs capacités pour s’adapter face au danger, réagir et survivre. Identifier la cause du stress est la première étape du traitement.

Comment diminuer son stress ?  

Comment souvent pour les troubles psychiques, il existe des traitements médicamenteux et non médicamenteux contre le stress.  

Les traitements non médicamenteux

Le traitement du stress est d’abord non médicamenteux en première intention. Parler avec ses proches de ce qui est source de stress peut permettre de diminuer ce stress. Si cela ne suffit pas, il est possible de suivre une psychothérapie.  

La pratique régulière d’activité physique permet d’être moins stressé. Il existe également des applications ou des vidéos en ligne pour pratiquer de la relaxation ou de la méditation de pleine conscience, qui permettent de diminuer le stress.  

Certaines personnes peuvent aussi souhaiter une prise en charge médicamenteuse ou par des thérapies alternatives et complémentaires.  

Les traitements médicamenteux  

Les antidépresseurs ou les anxiolytiques sont parfois prescrits contre le stress, mais seulement s’ils sont associés à un trouble anxieux ou à une dépression.  

Les thérapies alternatives et complémentaires

Il existe de nombreux médicaments ou produits sans ordonnance qui sont proposés pour lutter contre le stress. Ils sont généralement à base de plante ou d’huile essentielle. Il s’agit en France de l’aromathérapie, de la phytothérapie, de l’homéopathie, de l’oligothérapie ou encore des fleurs de Bach.  Cependant, ces traitements sont peu ou pas testés dans des études cliniques. Leur efficacité n’est donc pas prouvée.

L'anxiété : un autre trouble psychique

Dans le langage courant, on parle d’anxiété lorsque quelqu’un souffre d’une forte inquiétude, qui peut cependant être adaptée et passagère. C’est souvent une réaction normale face à une situation stressante.  

L’anxiété est aussi une maladie psychique. Les médecins utilisent alors plutôt l’appellation de troubles anxieux. Dans ce cas, l’anxiété :  

  • se répète ;  
  • dure longtemps (plus de 6 mois) ;  
  • est excessive par rapport au danger ou à la menace réelle ;  
  • perturbe de manière significative la vie quotidienne de la personne qui en souffre et souvent aussi de son entourage.  

Ces manifestations psychiques des troubles anxieux s’accompagnent également souvent de manifestations physiques :  

  • maux de tête ;  
  • douleurs musculaires ;  
  • troubles du sommeil ;
  • sueurs ;  
  • fatigue.  

En cas de troubles anxieux, la personne est préoccupée par au moins deux dimensions de sa vie. Ce peut être par exemple le travail et l’avenir, les enfants et la situation financière, la santé et l’avenir, etc. Elle y pense alors constamment et chaque événement d’une journée est source d’inquiétude et de vigilance.  C’est vraiment la durée de l’anxiété et son intensité qui permettent de dire si elle est pathologique ou non.  

Quelles sont les causes de l’anxiété ?

Les causes de l’anxiété sont mal connues. Souvent, il est impossible de dire pourquoi une personne devient anxieuse face à une situation alors qu’une autre ne ressent rien de particulier, ou passe vite à autre chose.  

Il semble cependant que les personnes souffrant de trouble anxieux ont plus souvent :  

  • une consommation d’alcool ou de drogues ;  
  • une prise de médicaments
  • des personnes dans leur famille qui en ont souffert aussi.

Le fait d’avoir vécu des événements traumatisants et de souffrir d’autres maladies psychiques telle que la dépression majore probablement le risque d’être atteint de troubles anxieux.  

Quels traitements existent contre l’anxiété ?

Le traitement de l’anxiété est à la fois médicamenteux et non médicamenteux.

Les traitements non médicamenteux  

La prise en charge non médicamenteuse consiste souvent à suivre une psychothérapie ainsi qu’à modifier son mode de vie pour qu’il permette de vivre plus sereinement.  

Les traitements médicamenteux  

Lorsque des médicaments sont nécessaires, ils sont prescrits par un médecin généraliste ou un psychiatre. Ils nécessitent une supervision médicale car leur prise n’est pas anodine : comme tout médicament, ils peuvent causer des effets secondaires. Le ratio bénéfice/risque est donc propre à chaque patient et seule une discussion avec des professionnels de santé permettra d’évaluer l’intérêt de continuer un traitement.

Il existe deux grands types de médicaments contre l’anxiété :  

  • les antidépresseurs ;  
  • les anxiolytiques.  

Les antidépresseurs doivent être pris plusieurs mois pour être efficace. Leur effet se fait sentir seulement au bout de 2 à 4 semaines. Ils doivent être arrêtés progressivement.  Les anxiolytiques font effet plus rapidement. Ils sont donc utilisés surtout en début de traitement, avant que les antidépresseurs fassent effet, ou sur une période où l’anxiété est plus forte que d’habitude. Ce sont surtout les benzodiazépines et le buspirone qui sont utilisés.  

La phytothérapie, l’homéopathie et l’aromathérapie  

Parfois, des traitements par phytothérapie, homéopathie ou encore aromathérapie sont proposés aux patients.  Cependant, leur efficacité est mal connue. Il existe peu d’études cliniques qui permettent de mesurer leur efficacité réelle sur un grand nombre de patients. C’est pour cela qu’ils sont peu souvent recommandés par les médecins.

L'essentiel sur la dépression

La dépression est une des maladies psychiques les plus connues, mais aussi les plus graves.  

Quand parle-t-on de dépression ?  

Dans le langage courant, on parle parfois de « déprime » en cas de simple coup de tristesse passager. La dépression au sens médical du terme est cependant différente.  

Il s’agit d’une maladie psychique qui entraîne des fortes perturbations de l’humeur : tristesse et perte de plaisir. Elle dure au moins deux semaines, souvent plusieurs mois ou années. Elle a un impact très important au quotidien : troubles du sommeil, perte d’appétit, plus d’envie pour faire les choses.  Une personne atteinte de dépression ne peut pas s’en sortir simplement grâce à sa volonté.

Quelles sont les causes de la dépression ?

La dépression se déclenche généralement après un événement traumatique : décès d’un proche, perte d’un emploi, séparation du conjoint, etc.  Elle a cependant également des origines génétiques : une personne a 2 à 4 fois plus de risques de souffrir d’une dépression si un de ses parents en a eu une.

Il existe aussi des facteurs qui favorisent l’apparition d’une dépression :  

  • la consommation d’alcool ou l’addiction à d’autres substances ;  
  • certaines maladies chronique ;  
  • un handicap.  

Quel traitement contre la dépression ?

C’est toujours un médecin généraliste ou un psychiatre qui supervise le traitement d’une personne souffrant de dépression. Le traitement s’articule autour de 3 axes :  

  • une psychothérapie ;  
  • une bonne hygiène de vie ;  
  • un traitement médicamenteux.

Différents types de médicaments peuvent être prescrits en cas de dépression modérée à sévère :  

  • les antidépresseurs qui agissent sur la sérotonine : citalopram, escitalopram, fluoxétine, fluvoxamine, paroxétine, sertraline ;  
  • ceux qui agissent sur la noradrénaline : duloxétine, milnacipran, venlafaxine ;  
  • les autres : miansérine, mirtazapine.

Il faut compter 2 à 4 semaines pour qu’ils fassent effet et ils doivent toujours être arrêtés progressivement.  

Produit ajouté à la liste de souhaits

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et contribuer à nos efforts de marketing. Pour plus d’informations sur les différents cookies que nous utilisons ou pour modifier vos préférences et vos paramètres

Plus d'informations